Chercheur principal : Richard Gilbert
Groupe de patients : Les patients plus âgés (autochtones et non autochtones) diabétiques
Régions : Toutes régions

Nous effectuerons un essai pilote sur l’utilisation de cellules dérivées de la moelle osseuse pour prévenir la perte de fonction rénale. Nous allons évaluer l’innocuité et l’efficacité des cellules dérivées de la moelle osseuse chez les personnes dont les reins fonctionnent à environ 30 % de la normale et qui autrement tomberaient à un niveau d’insuffisance rénale terminale sauf si un nouveau traitement est trouvé.